Le grand départ

Quand j’arrive à la boutique le lendemain matin, Anh Vu et Trung s’affairent aux derniers préparatifs. Ils s’occupent de tout : ils attachent mes bagages, vérifient la pression de mes pneus et huilent ma chaîne. Pendant ce temps, je les regarde un peu bêtement. En fait, je me sens complètement inutile. J’aimerais pouvoir les aider mais je n’ai aucune idée de ce qu’il faut faire, et encore moins de ce qui m’attend.

Anh Vu me donne un sac de pièces de rechange que je pourrai remettre à un mécanicien en cas de problème. Il m’offre aussi de prendre avec moi deux de ses manteaux, ce que je refuse en lui rétorquant que j’ai tout ce qu’il me faut.

En effet, la veille je m’étais rendue dans la partie touristique de la ville pour m’acheter un manteau d’hiver. J’avais réussi à mettre la main sur un superbe manteau North Face en goretex. On peut en effet aisément acheter des vêtements de marque à Hanoi dans l’une des nombreuses boutiques “Made in Vietnam.” Sachant qu’il y aurait de la neige à Sa Pa, j’avais acheté le manteau le plus chaud – et de couleur jaune fluorescent pour un maximum de visibilité sur la route.

Pour les bottes, la chose avait été plus compliquée. Les Vietnamiens étant généralement de courte taille, les magasins n’ont pas des grandes pointures pour femme. J’ai donc dû me résoudre à acheter une paire de chaussures de randonnée pour hommes.

Trung m’explique alors l’itinéraire de la journée. Nous nous rendrons à Nghia Lô, situé à mi-chemin de Sa Pa, pour une distance totale de 180 km. Selon lui, la route prendra environ six heures.

Je le regarde avec un regard étonné. Six heures pour couvrir 180 km m’apparaîssait plutôt long. Anh Vu m’explique alors que la limite de vitesse au Vietnam est de 60 km à l’heure mais qu’étant donné l’état des routes, on ne couvre généralement pas plus de 50 km en une heure. Comme à cette période de l’année le soleil se couche vers 17h, il faut planifier 200 km par jour tout au plus.

C’était déjà le temps de partir. Trung et moi avons enfourché nos Honda. Il a emboîté le pas et je me suis hâtée de le rejoindre.

La sortie de Hanoi s’est faite sans anicroche, sinon quelques embrayages ratés qui m’ont valu une fanfarre de klaxons. L’un d’eux s’est produit sur l’autoroute alors que j’étais suivie d’un poids lourd. S’il ne m’avait pas vue à temps, il m’aurait probablement emboutie.

À chaque fois que je m’immobilise dans le trafic, Trung s’arrête et court à ma rencontre. Devant son regard inquiet, je le rassure que tout va bien. Après trois incidents de la sorte, je me ressaisie. “Je vais devoir apprendre à manipuler cette moto avec un peu plus d’élégance” me dis-je.

En sortant de la ville, le paysage urbain de Hanoi laisse tranquillement sa place à des scènes plus rurales. Je commence déjà à apprécier la liberté de voyager à moto. Sur la route, le paysage naturel et les scène de la vie des locaux se déroule comme un long film. Nous roulons presque sans arrêt, sinon pour manger une soupe pho vers midi.

La présence de Trung est vraiment rassurante. Le fait qu’il prenne charge de la route et de la mécanique m’enlève un énorme poids. Grâce à lui, je peux de rouler paisiblement et profiter du paysage.

Bientôt on voit apparaître au loin les montagnes. Trung et moi prenons alors une courte pause pour laisser refroidir les moteurs qui ont grondés toute la journée. Je sens que la fatigue de ma première journée commence à s’installer. Avec son sourire encourageant, Trung me dit que nous serons à Nghia Lô dans environ une heure.

IMG_0311

Advertisements

One thought on “Le grand départ

  1. Tu devrais plutôt chercher un vrai coat de biker avec de la protection dorsale comme anh Vu. C’est mon expérience vécu après 4 accidents de velo vs auto.
    Plus tard soit Déo ou moi te donnera les coordonnées de Long Tran (Lenny) qui a vécu en Californie et il vit à Saigon depuis longtemps. Il parle en Anglais. Tu dois absolument le rencontrer pour demander si ton père a un message pour toi ou non? Tu pourras demander à Sylvain Goudreault de t’emmener le voir au Têt.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s