Aurevoir à la pompe

Trung et moi avions eu une excellente collaboration pendant notre périple de cinq jours. Nous avions parcouru près de 1000 km. Nous avions roulé, rit et mangé ensemble tous les jours. Il m’avait enseigné comment voyager à moto, et comment apprivoiser mon bolide.

J’ai aussi appris de mon compagnon quelques stratégies de conduite au Vietnam. Il m’a appris de ne jamais faire confiance à une courbe, car quelque chose peut toujours surgir au sortir du tournant. Il m’a appris à ne jamais tenir tête à un camion, car ils sont agressifs et insolents. Et de redouter les animaux, ceux-ci étant imprévisibles. Trung m’avait appris la prudence en même temps qu’il m’avait inspiré de la confiance.

Ce matin-là, nos chemins se séparaient. Trung rentrait à Hanoi. Quant à moi, je continuais mon chemin vers la côte.

Avant de se quitter, Trung avait encore quelques petites choses à m’enseigner. D’abord, il devait me montrer comment faire fonctionner le GPS sur mon téléphone cellulaire; j’en aurais certainement besoin. Il devait aussi me montrer comment huiler ma chaîne – ce que je devais faire tous les matins – et gonfler mes pneus. Heureusement, les pneus de ma moto n’ont pas de chambres à air, ce qui réduit beaucoup les chances de crevaison. Néanmoins, elles demeurent possibles.

Après avoir terminé le tout, il m’a tendu sa bouteille d’huile et sa pompe à air. « Take with you », me dit-il.  J’ai accepté sans hésiter.

Trung avait l’air préoccupé ce matin-là. Je crois qu’il était alors plus inquiet que moi quant à la suite de mon voyage. Probablement parce qu’il avait une meilleure idée de ce qui m’attendait, ayant déjà fait lui-même la route jusqu’à Saigon.

Il était temps de prendre la route. Il nous restait un dernier élément de notre routine matinale : faire le plein. Trung nous a conduits à une station d’essence en bordure de la ville, à l’entrée de l’autoroute que j’allais emprunter pour me rendre à la baie de Ha Long.

Nous avons fait nos adieux dans la station d’essence. C’était le matin et l’endroit était désert. Il n’y avait que le pompiste qui nous regardait du coin de l’œil.

Je l’ai serré dans mes bras. Puis, je lui ai dit :

– Thank you for everything. It was a great adventure.

– Please be safe.

– I promise.

Trung n’a pas bougé.

J’ai enfoncé mon casque sur ma tête et enfourché ma moto. Après avoir parti le moteur, je me suis retournée une dernière fois pour le saluer. Il était là, immobile. Ses bras pendaient le long de son corps. Ils semblaient si longs qu’on aurait dit que ses doigts touchaient par terre.  

Vrrrroooommmm.

En l’espace de quelques secondes, j’étais repartie. Le temps d’un souffle et j’avais passé à la nouvelle étape de mon voyage. J’étais maintenant seule.

J’ai mis six heures pour me rendre à la baie de Ha Long. J’ai roulé consciencieusement, sachant qu’à partir de ce moment, j’étais seule responsable de ma sécurité.

En même temps, je savourais mes premiers moments de liberté. Avec mon sac, ma pompe et mon huile sur le siège arrière, j’étais complètement autonome. Je pouvais aller où je voulais, quand je le voulais.

Toute forme de peur s’est alors estompée. J’avais maintenant hâte de voir où cette aventure allait me mener.

Advertisements

2 thoughts on “Aurevoir à la pompe

  1. La route du VN est poussiéreuse surtout à travers les routes des mines de charbon.
    Fais-toi laver souvent la moto pour empêcher que les pièces se soudent (jamed in the mud) et surtout les pads de freins.
    Si possible essuie la chaine avec un linge tout de suite après avoir lubrifier pour enlever la boue.
    Huê set ma ville préférée avec tellement de monuments, paysages, temples, la nourriture et les filles en robe traditionnelle avec le chapeau (nón lá). Fais juste attention aux enfants pick-pocket à l’entrée des endroits touristiques.
    Question: as-tu filmer avec un gopro collé en avant ou tout simplement ta caméra?

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s