En route

Image

Finalement en route vers le Vietnam.

Finalement en route vers le Vietnam. À l’aéroport de Toronto, mon super casque à la main!

Advertisements

Faux départ

J’ai essayé d’aller au Vietnam aujourd’hui mais je n’ai pas réussi. Mon avion est parti sans moi ce matin.

J’avais pourtant tout planifié. À trois heures du matin, je prenais la route vers l’aéroport. Après avoir reçu ma carte d’embarquement pour ma première escale à Chicago, je me suis dirigée vers la sécurité américaine, que j’ai traversée sans anicroche. J’étais rassurée, le pire était fait.

Quand je suis entrée dans le terminal, un délire m’a envahie. Le fait même que j’aie réussi à organiser ce voyage était un accomplissement. C’était un grand jour pour moi. Alors que je marchais fièrement vers ma porte d’embarquement, la chanson Eye of the Tiger jouait dans ma tête. Continue reading

Derniers préparatifs

Il est dimanche soir. Mon sac est fait et je suis prête à partir. Le brouhaha des derniers jours s’est enfin arrêté et je jouis du silence qui règne dans mon appartement. Dehors, la nuit est calme comme c’est toujours le cas après un blizzard.

Dans quelques heures, je serai assise dans un avion en route vers le Vietnam. J’essaie de m’imaginer comment sera mon arrivée là-bas, mais de ce pays, je n’ai aucune image, aucune référence. Je n’en connais ni les gens, ni les coutumes, ni les odeurs.

Le Vietnam, mon père n’en parlait jamais. Il offrait à quiconque s’aventurait sur ce terrain une fin de non recevoir. Lorsqu’on lui posait des questions, il ne répondait tout simplement pas. Entre son passé et notre présent, il existait un mur de silence que nous n’avons jamais percé. Continue reading

Rencontre à l’ambassade

Hier matin, je suis allée à l’embassade du Vietnam. Je devais aller y chercher le document qui m’autorisera à entrer au pays avec les cendres de mon père.

Je suis tranquillement assise dans la salle d’attente quand un couple de Québécois fait son entrée. Ils font la demande de trois visas, à être préparés le jour même. Ils prennent ensuite place à côté de moi, dans cet espace exigu qui tient lieu de salle d’attente. La conversation sur nos plans de voyage s’engage naturellement.

– Tu pars combien de temps?

–  Sept semaines. Continue reading